Pourquoi il est important d’apprendre l‘espagnol

Si l’on consulte le dictionnaire de l’Académie royale espagnole pour la langue à la fin de rechercher le terme « espagnol », on y trouve trois significations : deux significations en rapport avec des questions de pure jurisprudence ( « natif d’Espagne » et « apparenté ou afférent à l’Espagne » ),qui ne m’intéressent pas en ce moment, et une autre qui, quant à elle, définit la langue espagnole comme suit : «  La langue commune d’Espagne et de nombreuses nations d’Amérique, étant parlée aussi en d’autres régions du monde en tant que langue prévalente » C’est exactement ladite troisième signification qui constituera le sujet de cet article puisqu’elle se rapporte à la demande croissante d’enseignement de l’espagnol.

La didactique linguistique actuelle assigne à établir pour chaque cours d’espagnol comme langue étrangère des directives, stipulées par des experts, quant aux objectifs, contenus, méthodologiques et évaluations. Quand nous nous mettons à établir des objectifs, il faut prêter de l’importance aux programmes proposés par les écoles. Lesdits programmes sont normalement adaptés au plan curriculaire de l’Institut Cervantes et, par conséquent, aussi au Cadre européen commun de référence pour les langues. Ils définissent les fins principales du cours.

 

Contrairement à cela et bien que cette idée nous serve certes comme point de départ, il appartient au professeur de s’adapter le mieux possible au cours en question. Il faut jouercommuniquerécrirelireécouter. Il faut véritablement « se battre » avec l’espagnol. En ce contexte, les questions qui s’imposent le plus souvent aux cours linguistiques sont les suivantes : « Pour quelle raison suis-je dans cette salle de classe en ce moment ? » et «  Pourquoi apprends-je l’espagnol ? » Ces questions sont  aussi attachées au sujet de l’autoévaluation et au dogme de l’élève en tant que responsable de son apprentissage. La conclusion semble toujours être pareille : L’espagnol est en vogue.

Mais pourquoi l’espagnol ? Pourquoi aucune des langues quasi innombrables qui existent au monde ? Pourquoi celle de Cervantes, Lorca, Borges et García Márquez ? A titre d’exemple, on pourrait mentionner le nombre croissant de centres culturels espagnols partout au monde et non seulement aux pays où l’espagnol est considéré comme langue officielle. Une autre raison est le fait que l’espagnol devient peu à peu une des langues les plus utilisées pour les nouvelles technologies. En outre, le nombre d’organismes gouvernementaux se servant de l’espagnol comme moyen de communication ne cesse d’augmenter. Sans oublier la situation aux États-Unis ou au Brésil ; deux nations où la langue espagnole semble être en train d’acquérir le status de « langue officielle ». Ce développement se doit principalement à la proximité culturelle ou de facto de ces nations aux pays hispanophones. De cela découle la nécessité d’apprendre l’espagnol partout au monde.